Communiquez avec moi
514 886-6270
English
Suivez-moi sur
RE/MAX du Cartier
Slogon

Pierre Viens | Courtier Immobilier

Qu'est-ce qui vous a amené à la profession de courtier en immobilier?

J'ai travaillé 25 ans en restauration, un domaine où, pour moi, le client a toujours été à traiter aux petits oignons : les clients viennent chez toi, tu en prends soin, tu les encadres, si tu veux qu'ils sortent de chez toi heureux. Il était donc évident pour moi que, lorsque j'ai décidé de réorienter ma carrière, j'allais continuer à travailler avec les gens. Et comme j'ai toujours eu une grande passion pour les maisons, l'architecture, le design, la décoration, c'est vers l'immobilier que je me suis tourné. C'était pour moi une évidence.

Qu'est-ce qui a motivé le choix de votre bannière?

Pour moi, il est important d'être entouré d'une équipe performante. Je suis quelqu'un d'exigeant et je demande la même chose aux gens avec qui je travaille. Je suis persuadé que, bien entouré, un courtier va mieux réussir. Donc, il est évident pour moi que la bannière RE/MAX a une longueur d'avance sur toutes les autres. De meilleurs outils de travail, de meilleures garanties pour mes clients, une plus grande visibilité, mais surtout une plus grande part du marché. Je suis persuadé que lorsque l'on veut gagner, on s'associe à des gagnants.

Qu'est-ce que vous aimez le plus dans votre travail ?

Ce qui me plaît beaucoup dans mon travail, c'est la gratification qu'il procure lorsque le client est satisfait. La satisfaction du client, pour moi, c'est ce qui est primordial si je veux qu'il me revienne, qu'il me recommande. C'est pour ça que je suis toujours très disponible. Mon téléphone est ouvert du matin jusqu'à tard le soir, il n'est jamais redirigé vers le bureau et quand je suis trop occupé, mon adjointe administrative prend les appels. Avec les plateformes internet qui se multiplient, je crois que c'est par le service à la clientèle qu'un courtier immobilier doit se démarquer.

Parlez-nous des risques de vendre par soi-même.

Lors de transactions avec des propriétaires qui vendent par eux-mêmes, on ne peut pas dire que tout se passe toujours sans embûches. Je sais par expérience que les gens sont très heureux, quand survient une grosse complication, de pouvoir compter sur un bon encadrement légal. Quelqu'un de ma famille a vendu sa propriété par lui-même, il y a quelques années, et il m'appelait tous les jours pour des réponses à ses questions! La transaction a eu lieu, mais avec beaucoup de complications. D'ailleurs, de toutes les transactions menées par le propriétaire lui-même, 52% aboutissent finalement dans les mains d'un courtier.

Comment voyez-vous votre avenir?

Moi, dans la vie, j'ai une passion, c'est l'immobilier. Je suis quelqu'un qui se réalise beaucoup dans son travail. Ma passion étant l'immobilier, je ne me vois pas faire autre chose. Je pense que je vais être en immobilier jusqu'à ma retraite. J'habite le Plateau Mont-Royal depuis le milieu des années '70, notre bureau y est situé, et je sais que je peux offrir le meilleur service possible parce que je connais le quartier et les gens qui y habitent.